دارالشفاء
  • gallery1
 
 Video
 Video
 Présentation du maître

Le maître
Hazrat Hâj Hossein Ghanbari-Ghâem est un maître spirituel, qui depuis plusieurs décennies, consacre une grande partie de son temps à faciliter par la prière la guérison des personnes malades et la résolution de leurs divers problèmes. Le maître a la foi profonde que, comme le dit un verset du Coran (Sourat-al-Shoara, Aya : 80) : « Quand je tombe malade, c’est Lui qui me guérit », Dieu  intervient pour guérir un malade. Les guérisons qui adviennent naturellement suite aux prières du maître sont alors perçues par les personnes comme des faits miraculeux ou surnaturels. La foi profonde du maître s’est construite au fil des années de prière et de méditation qu’il a réalisée dans le cadre des lois divines de sa religion qui est l’islam Chi’ite duodécimain. Ce rapprochement avec le Divin permet de faciliter l’expression de Sa Volonté en l’homme et creuse en lui la voix par laquelle le souffle divin traverse le maître et le pèlerin. Après avoir reçu l’enseignement  de son propre maître Hazrat seyed-Abolhassan Hâfeziân, ce dernier l’autorise à servir à travers la prière, pour la guérison des malades et la résolution des problèmes des personnes. En échange le maître n’accepte aucune rémunération ni cadeau mais demande au pèlerin de s’engager davantage sur la voie Divine. Il y a de nombreuses années, il avait annoncé à son propre maître «  je jure de ne rien accepter en échange à mes actes jusqu’à la fin de mes jours». Le maître insiste ainsi à ne pas confondre le désir matériel avec les actes qui visent le contentement Divin et tel son modèle ultime, Ali (que la paix soit sur lui), a choisi une vie de simplicité et de dévouement à Dieu.
Hazrat Hâj Hossein Ghanbari-Ghâem est connu depuis des années sous le terme de « Pir-e Mehr », ce qui traduit littéralement « Maître à grand cœur ». La générosité et la miséricorde, sont des attributs connus du prophète Mohamed (que la paix soit sur lui) que le maître tente de vivre pleinement, et qui se reflètent profondément dans son être et conduit ses proches et disciples à le nommer ainsi. Il a été vu à maintes reprises que le simple rencontre unique avec une personne démunie a tellement préoccupé et ému le maître qu’il a continué à prier pour la personne et a été touché par son problème sur une longue période.
Les personnes qui ont connu le maître ont dits divers poèmes à son sujet :
A part vous, je ne connais d’autre maître
Et ne connais meilleur remède pour mon être

Ton regard est comblé de chaleur et de vie
Ta parole n’est autre que celle des maîtres accomplis

(Dr Akbar Sâbounchi-Râd)

Tu es le véritable pèlerin, ôh pir !
Tu es la lune, la générosité, le soleil, ôh pir !

D’où est ce visage illuminé ?
D’où est ce tempérament de sainteté ?
(Sandoghi)

Le respect des lois divines accompagnées de méditations et accomplissements des règles de la religion ont une grande place dans la vie du maître. Le maître conseille à ses disciples d’organiser leurs vies autour du contentement divin pour s’approcher de plus en plus de Dieu. Pour arriver à ce rapprochement, il rappelle quelques règles fondamentales comme la pureté de la nourriture qu’on mange, le remerciement quotidien des dons et cadeaux du Ciel, les prières nocturnes, les lectures nocturnes et à l’aube du Coran, une organisation disciplinée de tout acte autour du contentement Divin ainsi que la servitude des personnes qui sont dans le besoin. Le maître prête également une attention particulière à l’éducation des enfants, une vie familiale et interpersonnelle seine, le respect des règles culturelles et les rites anciens de la civilisation Perse.  Dans ce sens, il s’intéresse à la littérature gnostique perse et dit lui-même des poèmes gnostiques qu’il calligraphie en Nastaliq.
La présence et la parole du maître sont tellement puissantes qu’elles ont bouleversé de nombreuses personnes et. ont favorisés des changement profonds dans leurs vies..

Je suis cet homme sincère qui, depuis qu’il est né
T’a rendu corps et âme, et t’a été dévoué
Comme tu m’as choisi parmi d’autres, je T’ai aimé
Je suis devenu généreux, comme j’ai vu Ta générosité
(Roumi)

                                                                                                                 Traduction: Dr  Amir Moayedoddin(vivre en France)

تمامی حقوق این سایت به حضرت خیرالسالکین و اسوه الطالبین جناب مستطاب عارف واصل آقای حاج حسين قنبری قائم تعلق دارد.