دارالشفاء
  • gallery1
 
 Video
 Video
Les guéris

Souvenirs du professeur Seyed-Abdol-Majid Mortazavi (Médecin spécialiste en dermatologie, allergologie et chirurgie plastique)
 J’ai rencontré  le maître pour la première fois il y a 20 ans. Un de mes amis proche avait une maladie cérébrale et d’ailleurs un autre collègue chirurgien avait décédé quelques semaines auparavant d’une maladie similaire, ce qui accentuait notre inquiétude pour la santé de mon ami. Un de mes amis qui était architecte et avait construit ma maison nous a conduit vers le maître. Le premier contact que j’ai eu avec le lieu de vie du maître m’a touché. Les tableaux, les écritures sacrés et ce que je ressentais dans ce lieu m’ont donné un sentiment de sécurité et de paix. Lors de cette première rencontre, le maître a dit à mon ami «  votre maladie cérébrale n’est pas inquiétante et sera guérie. Pour guérir vous n’avez pas besoin de voyager à l’étranger. Malgré ce que je vous dis, vous allez quand-même partir à l’étranger et vous n’allez pas m’écouter. Ce voyage aura des frais économiques et vitaux mais grâce à Dieu vous allez revenir sain et sauf. Mais, je vous le redis, ne faites pas ce voyage!».    Le maître a ensuite déposé sa main sur la tête de mon ami et a prié pour lui. Peu de temps après mon ami m’a dit qu’une douleur chronique qu’il avait au niveau du flanc gauche avait disparue. A cet instant, j’ai pensé aux céphalées que j’avais pendant les périodes de chaleur et qui m’accompagnaient chaque été. J’avais cette douleur ce jour-là et je l’ai dit au maître. Il m’a demandé de m’asseoir en direction de la Mecque et a déposé sa main sur ma tête. J’ai alors senti une lourdeur sur ma tête et ma douleur a disparu. Comme j’étais étonné de cette guérison spontanée, j’ai voulu vérifier sa véracité. Je me suis alors régulièrement exposé au soleil et à la chaleur et ai passé des moments à ne pas dormir. Malgré tout cela ma céphalée n’est plus revenu depuis maintenant 20 ans. Il y a encore 17 ans j’ai fait un infarctus du myocarde et le collègue cardiologue que j’ai consulté m’a dit que je devais subir une opération de bypass coronaire. Je suis allé voir le maître qui m’a dit que je n’aurai pas besoin de me faire opérer et a prié pour moi. Actuellement et après tant d’années, même si mon cœur n’a pas la même santé qu’à l’époque, je n’ai présenté aucun autre problème cardiaque. Je me souviens aussi qu’il y a 13 ans, j’ai glissé  et suis tombé. Je présentais une douleur intense au niveau de mes côtes. Après m’avoir examiné, mon médecin m’a dit que mon muscle intercostal était lésé et que je devais être en arrêt maladie pendant un long moment. J’ai alors appelé Pir-e Mehr alors que la douleur était si intense qu’elle m’immobilisait. Il a alors prié pour moi par téléphone et ma douleur est partie tellement vite que j’ai pu reprendre le travail le jour même. 
C’est vrai qu’un tel témoignage est difficilement acceptable pour la plupart des personnes mais je pense sincèrement que si l’homme croit profondément et véritablement à la puissance de Dieu, il pourra beaucoup plus facilement accepter ces phénomènes. Je sais que tant de personnes contactent le maître depuis l’Iran et même par téléphone depuis l’étranger. Je lui souhaite une longue vie de servitude  aux personnes qui sont dans le besoin et la souffrance.

تمامی حقوق این سایت به حضرت خیرالسالکین و اسوه الطالبین جناب مستطاب عارف واصل آقای حاج حسين قنبری قائم تعلق دارد.